1. Gravir l'échelle sociale grâce à ta passion pour les séries télé : est ce possible ?
(Spoiler sur ta vie : Non, ça ne marchera pas. Mais tu peux toujours essayer.)

Le premier problème c'est qu'Il y a pas de concert de série télé. C'est dommage, mais ça n'existe pas. Je sais, cette réflexion paraît conne, surtout pour commencer un article, mais elle ne l'est pas. (Enfin pas tant que ça.) Parce que vous voyez, si les fans de métal peuvent se retrouver au concert de Rammstein et s'unir joyeusement en montrant leurs fesses. L'accro au série télé lui, traîne SEUL sur Perdusa, DesNewsEnSeries, AudiencesUsa, ou encore spin-off en attendant la prochaine Comic-Con, à laquelle il n'assistera même pas car, soyons réaliste, il est pauvre et que San Diego, c'est loin. (Name Dropping subtil, je sais.)

Pour l'anecdote, il y a bien quelques acteurs dont Teri /Michael Jackson/ Hatcher qui ont formé un temps un groupe de rock, mais qui a envie de voir "Mike de Desperate Housewives" chanter de la country ? La seule réponse acceptable à cette question est : Personne, cet acteur devrait d'ailleurs être brûlé vif. Glee a aussi fait un concert, mais je pense que le monde des amateurs des séries est quand même tombé sur le consensus que Glee était le mal incarné et que du coup, ça compte pas.

 Ma tête depuis la saison 4

 Ma tête devant HIMYM depuis la saison 4.

Les séries, c'est pas un truc qui rassemble. Même si un mec te dit qu'il adore mater des séries, et que tu pourrais te dire « Une présence alliée sur ce territoire », bah en fait tu vas le détester. Très vite. Déjà, parce que tu juges les gens selon les séries qu’ils regardent, ce qui te fait avoir des a priori sur 90% des gens que tu rencontres dans la vraie vie, et notamment sur ces personnes qui te demandent si tu connais les séries trop marrantes « How I me(prononcer « i »)t your mother » et « The Big Bang Theory ». Mort de lol Sheldon. Alors je vous l'accorde, c’est mieux que de regarder Camping Paradis avec ce bon vieux Laurent Ournac, mais Jean Pierre, faut que tu comprennes que tout le monde connaît ces séries. Tout-le-monde.

Tu détestes donc les gens IRL, mais rassures toi, tu détestes aussi les fans de séries télé que tu « rencontres » sur le net. Soit parce qu’ils aiment des séries que tu détestes. Sérieusement, Once Upon A Time ?! Je comprendrai jamais. Soit parce qu'à l'inverse, ils osent critiquer des séries que tu adores : « Non mais Parks and Recreation, même la saison 2, bof quoi. », « Homeland, heu, moi j’ai trouvé les épisodes un peu long. » Soit enfin, parce qu'ils sont encore plus snobs que toi et te méprisent quand tu leur dis que tu continues de regarder Grey’s Anatomy.

greysaison8

Grey's Anatomy is the new The L World.

Alors que ce soit clair, je suis de la génération « découvrons les séries en 2004 / 2005 ET EN FRANCAIS » donc j’ai suivi Lost (Malgré la saison 6 déplorable) jusqu’au bout, Desperate Housewives (Malgré la poupée Princess Valérie) jusqu’au bout, Prison Break (malgré la tête de Sarah Tancrédy qui n’était finalement pas tranché) jusqu’au… oui bon, pour le coup j’ai arrêté à la fin de la saison 3, faut pas déconner non plus.  Je suivrai Grey’s Anatomy jusqu’au bout, et je vais vous dire, pour Grey’s Anatomy, j’en ai même pas honte, car au bout de 8 ans, la série a très bien su évolué. Contrairement à certains autre shows. (Oui Dr House, c'est de toi que je parle, pas la peine de te cacher derrière How I Met Your Mother).

Admettons que tu rencontres des gens qui aiment les mêmes séries que toi, sont pas trop snobs, et acceptent volontiers de rire avec toi du season finale de 90210Annie "breaks down".  (Un des moment télé les plus drôles selon moi, je tiens à signaler pour ma défense que j'avais regardé le pilot et le premier season finale de la série pour voir... et que J'AI VU.) Bref, même cette personne avec qui tu peux parler série télé, tu vas la détester. Parce qu’elle pense que la saison 3 de True Blood était raté, parce qu’elle ne comprend pas la référence à Ron Swanson que tu lui fais. En gros, elle aime les mêmes séries que toi, a développé le même sens de l’humour hasardeux, mais elle est satisfaite du season finale de LOST et ça, tu peux pas lui pardonner. (Si vous pensez que je sur-réagis, c'est pas faux, mais j'ai astucieusement placé la vidéo de Crazy Annie juste avant pour aténuer ma propre dramatisation.)

ron-swanson-chummy

A real hero.

Plus généralement, les gens ne comprennent pas ton humour ou tes références et tu te sens seul, surtout si tu es chez des amis, que quelqu'un met M6 et qu’une personne dont je préfère taire le nom ici s'exclame : (Oui, mes amis s'exclament) « Oh cool, c’est Scène de Ménages. » Là, pour l'avoir vécu, c'est très dur de se contenir.

Tu ne peux donc obtenir aucun enrichissement social grâce aux séries télé. D’autant plus que quand plus tard dans la soirée, les gens discutent un peu de ce qu’ils font de leur vie, de ce qui les passionne, bah ça le fait pas trop. Mise en situation. « Moi je suis amateur de sensations fortes, et j’ai l’intention d’atteindre le sommet du mont Everest. » « Oh cool, perso je préfère l’art contemporain, je viens justement de monter une expo. » « Moi je pratique le saut en parachute assensexuel. » « Ha bah moi, j’adore les séries télés. » *insérer le silence gêné* Vous avouerez que ça tombe un peu à plat.  C'est assez triste mais "les séries télés" ne sont pas un hobbie socialement acceptable

Le dernier point que je veux aborder c’est l’empiètement des séries télé sur ta vraie vie. Pas pour le temps passer à les regarder. Finalement 3 épisodes de 40 minutes et 6 de 20 minutes sur une semaine, ça passe plus vite qu’une soirée The Voice sur TF1 et son tunnel de pubs. Je parle des conséquences sur le long terme. Le problème des « Trop grandes attentes » sur la vie. Prenons un exemple, j'ai regardé et beaucoup aimé Suits, ni une ni deux, je me suis dit,  je me lance dans le droit des affaires et ma vie sera trop cool. Sauf que dans la vraie vie, Meghan Markle  ne m’assitera pas, je détesterai mon patron obèse, je ne vivrai pas à New-York, et mes collègues seront tous des boulets. Ah et surtout, j’aurai des costumes cheap. Tsé c’est un peu comme le mec accro au porno qui est surpris que l’infirmière ne soit pas à poil sous sa blouse. Bah toi, tu regardes Friends et tu te dis « Mais c’est quoi ces amis en carton ? Où est PHEOBE ? Où sont les seins de Rachel ? Et surtout pourquoi aucun de mes potes n’a un singe qui s’appelle Marcel ?! » 

suits
 ça, c'est ce que ma vie est censée devenir. J'ai des doutes.

Bon l’article étant titré « partie un », les plus perspicaces d’entre vous auront compris qu’une partie 2 verra bientôt le jour. J'en profite pour faire une petite dédicasse à Katsuni qui fait ça sur son blog pour les inrocks et à qui j'ai volé cette technique.
De l'article coupé en deux, je veux dire.