J’ai failli appeler cet article, ce moment où tu réalises que le logo d’Umbrella corporation est un parapluie ouvert, mais ce n’était pas un titre assez long pour qu’il soit marrant et j’ai tendance à aimer les titres longs.

umbrella

Moi j’adore Resident Evil, quand j’avais 13 ans je jouais à Resident Evil 3 sur ma Playstation et j’ai eu mon premier vidéogasme (Je ne comprends pas comment cette expression peut ne pas être utilisée.) en tuant nemesis à la fin. Et en me rendant compte qu’en fait il était pas mort et que le jeu continait. « WAHOU ce jeu est énorme et ne s’arrête jamais. » Avant de réaliser qu’il se finissait 10 minutes plus tard. « HOOO c’est fini, en tout cas c’était génial ! Dans ta face, Silent Hill ! » J’ai adoré passer en mode shooting dans le 4 et le 5. J’ai même acheté les un peu moins réussis code veronica X et Resident Evil 0 sur PS2 et Wii (grave erreur d’acheter un jeu de « combat » sur wii, grave erreur.) Tout ça pour dire : je suis fan de la franchise Resident Evil. En matière de jeu vidéo bien sûr. Je crois que tout le monde peut s’accorder sur le fait qu’à part le premier, qui n’était même pas formidable, tous les autres films sont minables et totalement hors sujet. (voire la bande annonce resident evil 5, tsé le truc où tu redémarres ta vidéo 10 fois parce que tu crois que c’est une pub pour sony. Avant de réaliser que le film est tellement naze que c'est sony qui le sponsorise.) Je reste néanmoins accro aux jeux donc, auxquels je n’ai rien à reprocher. Hmmm. *instant de réflexion* A moins que, maintenant que j’y pense, j’ai remarqué que Resident Evil manquait parfois de réalisme ;

 

RE 1

La belle époque.

Non évidemment je ne parle pas du fait qu’un virus ait été propagé par un laboratoire peu scrupuleux (2 articles, et 2 fois que j’utilise cette expression, combo !) et que des zombies infestent la planète, en commençant par Racoon City. Non franchement le « background » tient la route, en tout cas dans les premiers volets, le labo secret, le virus T, l’incident Racoon City. On pourra dire ce qu’on veut mais une invasion de zombie reste toujours plus probable que ce qui se passe dans Desperate Housewives par exemple. ("Bonjour, ma fille a été remplacé à la naissance, tiens j’ai envie d’élever ma fille biologique, oops elle a dû partir je vais donc élever une poupée et l’autre fille obèse qui n’est donc finalement pas ma fille.") Non non, je veux parler du réalisme dans les détails du jeu.

Le problème avec le réalisme dans Resident Evil c’est qu’au bon vouloir des scénaristes, le jeu peut être assez réaliste (exemple : tu es blessé, ton personnage est ralenti), trop réaliste (exemple : version expert, putain merde le zombie m’a griffé, je meurs.) et parfois pas du tout réaliste. (exemple : Heu c’est pas la dix huitième fois que je te tue Wesker ? Et bordel, tu es amoureux de moi ou quoi, tu me suis dans toutes mes aventures !)

Ton personnage peut parfois sauter d’un hélicoptère, échapper à une horde de zombies, s’enfuir d’un laboratoire qui explose, mais par contre, tu ne sais pas pourquoi, un camion bloque le travers de la route et alors là Chris il est perdu. Il préfère prendre un chemin dangereux rempli de zombies et faire un détour d’une dizaine de km plutôt que de passer au-dessus du putain de camion pour rejoindre sa sœur. A un moment donné, quand tu peux sauter d’un train en mouvement, tu peux aussi  trouver le moyen de passer au dessus, ou au-dessous, je sais pas franchement comme tu veux, du camion qui te bloque la route.

RE 5

                                                                          OMONDIEU DES ZOMBIES NOIRS !!

Et les portes, ah ces putains de porte, je parle pas des portes métalliques où ça paraît un minimum légitime de pas savoir les ouvrir, mais les portes en bois, du manoir notamment, tu peux pas les défoncer sérieusement ? Le mec se balade avec un lance roquette, des grenades, une mitraillette, mais une serrure et alors là c’est trop. Prenons plutôt le temps de résoudre les énigmes du père Fourras, ça serait  trop simple de donner un coup de pied dans la porte.

Un autre truc pas du tout réaliste, les soins. Depuis quand on se soigne avec des herbes vertes. Depuis quand tu trouves en te promenant des herbes vertes médicinales prêtes à l’emploi d’ailleurs ? Alors oui parfois, par chance, tu trouves un spray, des bandages, mais la plupart du temps et très souvent, dans le monde de Resident Evil, sur ta route tu trouves et te soignes avec des herbes vertes. Et visiblement Chris, Claire, Léon et les autres ont un passé commun d’herboristes ou de guérisseurs, puisqu’ils savent habilement combiner les herbes vertes et rouges afin de créer une herbe bleue. Peut-être que c’est obligatoire à Racoon City, vu le nombre d’herbe vertes qui sont dans les rues, (même après que les rues aient été dévasté et/ou brûlés), ils doivent se former à les utiliser dans les écoles primaires.

more realistic RE
Le blog trop cool est devenu un site trop cool.

Et par contre, alors que de toute façon il est totalement improbable de pouvoir mettre pause et sauvegarder sa vie avant de la reprendre plus tard, (oui je sais, c’est bien dommage.) les scénaristes ont décidé de le justifier. Oui la sauvegarde c’est pas un truc magique dans Résident Evil, non, ils veulent pas te laisser croire que ce n’est qu’un jeu, qu’on met pause et on sauvegarde : On a besoin d’encre et d’une machine à écrire. MAIS POURQUOI ?! A part la raison évidente qui consiste a nous prendre une putain de place dans notre inventaire dans lequel on peut mettre 6 objets, et à nous prendre pour des cons par la même occasion. JE COMPRENDS PAS, ils s’attendent à ce que le héros écrive tout ce qu’il a vécu jusqu’à maintenant afin de savoir où il en est quand il reprend, d’où le besoin d’encre dans la machine à écrire. Si quelqu’un a la réponse, je vous en supplie, dîtes moi.

Et puis parlons-en de l’inventaire, c’est bien pour le coup, c’est realiste. A moins que… *instant de réflexion*. Non mais franchement, dans quel monde tu ne peux pas trouver un endroit pour foutre ta putain de clé ou ta putain de carte magnétique, tu dois lâcher ton couteau pour prendre un vieux symbole à insérer trois étages plus bas dans l’ordinateur de base. Enfin merde, qu’il se le foute dans le cul son symbole je sais pas moi !

Oui bah voilà je deviens vulgaire, mais franchement vous me comprendriez si vous aussi vous aviez déjà dû laisser la carte de la reine dans la salle 104, le carte magnétique verte dans la salle de conférence et que fallait combiner les deux. Et je vous parle même pas de l’encre des machines à écrire qu’il faut poser astucieusement à côté de la machine à écrire pour éviter qu'elles ne prennent inutilement de la place, avant de te rendre compte en avançant dans le jeu que la salle où tu les a mise est désormais bloquée et tu es condamné à tout recommencer.

you are dead

Donc astuce, gardez votre putain d’encre sur vous. Et ne lâchez jamais votre couteau, au moment de choisir entre prendre les munitions de roquette ou le couteau, choisis le couteau, alors oui ça fait un peu moins de dommage, mais quand t’as plus rien, et ça arrive souvent, t’es bien content d’avoir ton couteau. Ah et pour finir sur l’inventaire, Ils ont fait un système où le lance-roquette prend deux places dans ton inventaire là où le pistolet n’en prend qu’une ; Astucieux me diriez-vous, non mais les mecs pour le coup, quand tu te balades avec un lance-roquette « rangé » dans ton sac, je pense pas qu’il y ait encore de l’espace pour mettre quoi que ce soit d’autres. En parlant de ça, je suis pas non plus sur que tu trouves des lances roquettes dans les labos secrets... Enfin ça c'est encore un autre sujet.

 

Cette fois j’ai décidé que les images correspondraient à l’article, tas vu ?
Même la musique correspond allez. (oui je suis un hipster, et j’ai honte d’écouter Lana del Rey.)

T’as le droit de commenter sur n’importe quoi mais tu gagnes un point bonus si tu parles de The Walking Dead, True Blood, Resident Evil, de machine à écrire, de zombieland, ou de 28 jours plus tard.

 

N.B. : Zombies are the new vampires.