think-free

26 mai 2013

Quand j'étais petit, je jouais à éviter des invasions de zombies avec mon voisin. On gagnait à tous les coups.

Je suis prédisposé à aimer les jeux vidéos sur les zombies, (voir ici), les films sur les zombies, les comics sur les zombies, et donc les séries sur les zombies. Surtout si elles sont diffusées sur le cable et pas sur la CW. (Personne n'a besoin d'un The Vampire Diaries version zombie, et personne n'a besoin d'un The Vampire Diaries tout court si vous voulez mon avis.) Bref, avec le combo réunissant sériphile + un peu geek + fan de zombies, j'étais la cible idéale pour adorer The Walking Dead. La saison une était d'ailleurs pleine de promesses. Puis ce fut le drame. La saison deux. Pour résumer ma légère frustation, disons que 10 minutes kiffantes tous les 8 épisodes, non, ce n'est pas suffisant. J'avais abandonné la série mais les records d'audience et le "phénomène" qu'elle est devenue (plus l'enthousiasme de ma TL) (plus mon abonnement à Orange Cinéma Séries) m'ont fait reprendre TWD à partir du 301. Et je fus intrigué, comme le zombie ci-dessous.

DSC_4016gn

La saison trois de The Walking Dead est énorme pour plusieurs raisons. Le rythme est considérablement amélioré, le passage à des épisodes de 40 minutes est une vraie bonne idée, les personnages principaux meurent, on voit plein de zombies, Michonne résiste en prouvant qu'elle existe, de nouveaux groupes apparaissent (A la manière de LOST), des mystères, (Aussi à la manière de Lost) et on a un certain réalisme si on oublie tout le côté "Propagation d'un virus transformant les gens en zombies que même l’armée n’a pas pu arrêté". (Alors que bon les zombies ils sont un peu cons et qu'un bon petit missile sur la première ville infestée aurait probablement suffit. Enfin, je dis ça, je ne dis rien.)

Mais je ne vais pas m'étaler ici sur l'intelligence ou non des zombies pour me concentrer sur le bon-sens des personnages principaux. La question étant : En-ont-ils un minimum ? De bon-sens ? Non, si l'on en croit les épisodes que j'ai dévoré ces derniers jours, comme le zombie ci-dessous.

imagesCAUOO3EL

Les cinq bonnes idées qui ne sont pas venus en tête des personnages de The Walking Dead.

Bonne idée numéro 1 : Quitter les Etats-Unis. Certes, c’est un grand pays et les ricains sont patriotes mais une fois que celui-ci est composé à 99% de zombies et que tous les gens que tu connais là bas sont morts, n'insiste pas. Casse toi. Puis soyons honnête, avec le virus, la télé réalité a probablement disparu, Kim Kardashian a dû mangé Kanye West, i a plus aucune raison de s'acharner aux US. Dans une moindre mesure, même si vous ne quittez pas le pays, essayez au moins d’aller voir plus loin que votre région... Si j’ai bien suivi la série, le mec peut en voiture et en quelques heures revenir au quartier même où il vivait avant "l’attaque". Donc bon certes, ils ont fui, mais ils ont quand même pas été voir très loin. Ce qui peut être relativement dommage si un kilomètre plus loin, un énorme barrage a été mis en place derrière lequel tout le monde va bien ou si les japonnais ou européens ont survécu par exemple. (Je précise qu'ils ont de l'essence et des voitures. Et que donc absolument rien ne les empêche de tracer la route.)

Bonne idée numéro 2 : Prendre un bateau. Bon là j'avoue, c'est un petit peu moins simple, mais étant donné que tout le monde est mort, ça n’ennuiera probablement pas le propriétaire qu’on lui emprunte son bateau s'ils venaient à en trouver un sur les côtes. Soit il est assez grand pour vivre dessus de pêche et d’eau fraiche (et à l’abris des zombies) soit encore mieux, tu te trouves une putain d’île, que tu nettoies et c’est terminé. Parce que jusqu’à preuve du contraire, les zombies ne savent pas nager. (Le zombie ci-dessous a été choisi pour son élégance et n'a aucun lien avec moi.)

twell-zombie[1]_FULL

Bonne idée numéro 3 : Avoir de la fierté c’est bien, ne pas décéder, c’est mieux. Quand tu es dans la prison depuis 3 jours et que c’est encore plus la merde que quand tu étais sur la route (le taux de mortalité dans the walking dead est multiplié par 10 quand ils sont censés être dans un abri) bah tu t’en vas et tu admets que te cacher dans cet abri n'était peut être pas la meilleure idée que t'ais eu. Quand ta prison se retrouve menacée par d’autres individus très très méchants qui n'ont pas encore été mordus, (j’essaie d’éviter au max les spoilers en ne citant pas de nom et en évoquant des menaces vagues), bah tu te casses et non, tu ne te mets pas en mode troisième guerre mondiale avec 4 personnes. Dont un éclopé, un bébé, et un psycho. (Je ne vise personne en particulier. Non en fait si, Karl, c'est de toi que je parle, tu m'as l'air d'avoir complètement pété un boulon.)

Bonne idée numéro 4 : Ne pas tomber enceinte. Enfin merde, c’est quand même évident. C’EST JUSTE PAS LE MOMENT.

Bonne idée numéro 5 : Respecter les règles élémentaires de prudence. Puisque des personnages sont capables d'avoir un accident de voiture sur une route complètement déserte (Déserte car tout le monde est mort, je le rapelle), il paraît nécessaire de rappeler les règles de sécurité routière les plus basiques telle que « regarder la route devant soi » Ou encore "Ne pas prendre la route seul(e) quand on vit dans un monde infesté de zombies".

Walking-Dead-Zombie-Look-11-590x393

J'ai un tumblr maintenant. Et un job, (Et avant ça un semestre éprouvant et des partiels stressants ce qui explique en partie mon absence sur ce blog).
Musique : Deux salles, deux ambiances.

Sinon, si j'écrivais cet article pour un magazine papier, je l'aurais titré : "The Walking Dead : La série qui a du mordant !"

Posté par think-free à 00:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 juin 2012

Don't trust the Serial Killer in Appartement 23.

Bonjour, je m’appelle Arnaud, je suis étudiant en droit et je cherche un studio sur Paris pour la rentrée prochaine. Et je vous entends déjà derrière votre écran : "Hé beh putain, il est pas dans la merde." Oui, je sais. Mais comme toujours, plutôt que d’en pleurer (je garde mes larmes pour la vie dans mon 8m²), je préfère en rire et vous faire un petit compte rendu des différentes propositions de logements qu’on peut trouver sur internet. Et qui ne rassurent pas forcément.

Le mec qui cherche un colocataire mais qui vit dans un studio une pièce.
Oh mais comme c’est pratique ! Je te connais pas, mais j’ai bien envie de donner 500 euros par mois pour vivre pendant un an dans la même pièce que toi. Puis dans le "descriptif" le mec te fait déjà une liste en 32 points des « règles de vie », façon Sheldon Cooper,  tout ça avec des petits A jusqu’à des petits F. Je veux dire, un petit E encore, mais quand on en arrive au petit F là, ça sent le gros casse c*****. Le pire reste quand même les messages du type : « Je pratique le mode de vie naturiste, vous comprendrez donc aisément que je vive nu dans l’appartement et que je vous demande la même rigueur, en effet, l’entente est primordiale entre deux colocataires. Bisous bisous. » (CREEPY ALERT FORCE 1)

 Le mec qui cherche un colocataire mais qui ressemble à est un serial killer.
« Salut je m’appelle Wilfried, je collectionne les membres de poupées arrachées et je ne mange que des aliments à base de sang de taureau, sinon, je propose une vie simple en collocation. J'ai les moyens de payer mon loyer seul, mais il est très important pour moi de ne pas vivre en solitaire afin de partager les petits plaisirs de la vie. P.S. : Fan de libertinage bienvenue. » En gros, le mec veut te bouffer et te violer. Littéralement. Et j’exagère à peine.

 

11693

Stéphane Plaza, mon nouveau héros.

La collocation.
De manière générale, c’est  pas une bonne idée. Déjà parce que la vraie vie, c'est pas Friends. Et puis si les couples peuvent emménager ensemble, c’est uniquement parce que le sexe va régler les disputes. Mais quand tu ne peux pas te servir du sexe pour régler les conflits, ça devient compliqué.. Il ne te reste plus alors qu'à sombrer dans la violence et revenir à l'état sauvage. Et du coup, j’ai bien peur de finir par tuer mon hypothétique coloc. Ce qui, je le concède, ne donne pas forcément envie d’emménager avec moi.
(Tania vous raconte les bonheurs de la collocation mieux que moi, si ça vous intéresse.)

L’appartement en sous-sol.
Oh mais quelle bonne idée ! Alors oui je sais que c’est une espèce de mode, mais le jour où vous me verrez vivre sous terre, c’est le jour où je serais mort. (Oui, du coup, je ne « vivrais » pas à proprement parler sous terre, mais vous voyez ce que je veux dire.) 

Le propriétaire trop exigeant. (ça pourrait même être un meme  « overly demanding landlord ».)
Alors il me faudrait une pièce d’identité, 18 arriérés de salaires, une photocopie de votre contrat de travail, 3 loyers de caution, une photocopie des papiers de vos parents et de vos frères et sœurs, votre carnet de santé en double exemplaire et une autobiographie des 20 premières années de votre vie afin d'évaluer si vous êtes quelqu'un de responsable. Normal.

Le studio "tout confort".
Une formule agréable pour signifier qu'il n'y aura ni toilettes, ni salle de bain, ni cuisine. En gros le tout confort c'est un lit et un lavabo. ET VOUS OSEZ PROPOSER CA A 600 EUROS PAR MOIS ?? REALLY ??

75Paris

I a bien 12m² pour moi quelque part, merde.

Si toi aussi tu galéres dans la vie. A trouver un job, un logement, à être pris dans la fac de ton choix. Sache que je compatis, et qu'ensemble on pourra vaincre ces problèmes de la vie pré-adulte. Tu peux partager cet article sur les réseaux sociaux, oh oui, soyons comme Nikos, tous connectés. Tu peux aussi commenter cet article qu'on en discute.

J'écoute ça. Oui c'est Usher, mais bon, c'est l'été hein.

16 juin 2012

Le problème avec les séries... (Partie 2.)

2. Parce que parfois un seul article ne suffit pas.
Et qu'à d'autres moments, pas d'article du tout aurait largement était suffisant.

Si tu as lu la partie une, tu auras déjà compris qu'en tant que "sériphile", tu ne peux espérer qu'une vie d’errance solitaire dans les coins les plus sombres d'internet. Avec cette deuxième partie, tu vas également comprendre que cette vie sera remplie de frustrations, que tes attentes ne seront jamais comblées, et que tu finiras probablement bouffer par ton chien et retrouver 15 jours plus tard dans ton appartement. Si tu n'as pas lu la première partie de cet article, il est encore temps pour toi de fuir et de ne jamais revenir.

Après cette introduction, tout ce qu’il y a de plus mesuré, entrons dans le vif du sujet. Pourquoi je parle de frustration ? Parce que les séries que tu aimes vont être annulées. Premièrement parce qu’elles sont toutes annulées un jour ou l'autre. Exception faîte d’Amour Gloire et Beauté et de Des Jours et Des Vies. (ce qui prouve bien que la longévité des séries se mesure à leur qualité, voir cet extrait.) Et que secundo, vu que tu es devenu super sélectif et snob, tu ne supportes plus ni les teenshows ni les copshows, et tu préfères les séries qui vont plus loin dans le délire. (Community en est l’exemple type) Du coup, ta série préférée sera annulée assez rapidement, pendant que NCIS continuera à nous pondre des spin offs jusqu’à ce que mort s’ensuive.

evil timeline

This blog's just reached its darkest timeline.

Dans la meilleure hypothèse, une série que tu aimes connaîtra aussi un succès d’audience (ou sera diffusé sur NBC) et ne sera donc pas annulée. Le problème c’est qu’il y a de grandes chances que la série devienne du grand n’importe quoi et perde tout ce pourquoi tu l’avais adoré au départ. Désolé de refaire référence à la saison 6 de LOST, mais franchement, c’était terrible. Soit les personnages mourraient explosés ou écrasés par des portes, soit ils devenaient des zombies. Littéralement. Je ne sais pas si c’est c’est moi qui ai changé au fil des années ou si les séries sont devenues de plus en plus mauvaises, mais il y a tellement de séries que j'ai adoré un temps et détesté ensuite qu'un troisième article ne suffirait pas à toutes les citer.

Je ne suis pas vraiment atteint par une maladie qui touche un nombre important de sériphiles. Celle qui consiste à TOUT regarder. Quand j’ai commencé à regarder les séries sur le net, il y a 5 ou 6 ans, (j'étais si jeune et innocent) j’étais alors fan des frères Scott (Oh, la troisième saison était pas si nulle! A cette époque les chiens ne mangeaient pas encore les coeurs qui devaient sauver Dan Scott. Voir cet extrait.) et j’étais naïvement intéressé par toutes les séries que je pouvais télécharger. Heureusement, j’ai assez vite compris qu’il allait falloir que je fasse le tri entre les séries énormes qui allaient me passionner et celles qui allaient être achetées par NT1. Je dois d’ailleurs remercier Kyle XY pour sa nullité affligeante qui m’a permis de réaliser que ce n’est pas parce que c’était « une série américaine » que ça valait le coup d'être vu. Bref, aujourd’hui j’arrête une série dès que je m’ennuie devant. C’est comme ça que j’ai abandonné Scandal après 5 minutes, Once Upon A Time après deux épisodes, Terra Nova et Alcatraz après le pilot ou Fringe après trois saisons.

Russel

Ceci dit, parfois, ça vaut le coup de continuer à regarder.

Autre truc frustrant, tu vas te faire spoiler. Et ce, malgré tous tes efforts pour ne pas l'être. Il faut savoir qu'il existe différents types de spoilers. Il y a les vrais bon spoilers sur lesquels tu tombes parce que quelqu’un a décidé de raconter la fin de la saison 2 de Game of Thrones 10 minutes après sa diffusion. (Je tiens à préciser que je n’en suis qu’à la moitié de la saison 2 donc faîtes pas les cons dans les commentaires.) Ces spoilers sont bien sûrs énervants, mais au moins tu peux insulter volontiers la personne et la spoiler sur la fin de Shutter Island le jour où elle tweet qu'elle va le mater pour la première fois. VENGEANCE.

D'autres spoilers sont plus sournois. Il y a les "photos spoilers" sur lesquelles tu tombes pas inadvertance et qui te donne un élement essentiel de la suite. Du genre : « Ha il est encore en vie lui ! » « Oh putain, il couche avec sa sœur ! » (cette phrase peut étonnamment correspondre à pas mal de séries en ce moment.) ou pire « Oh mais attends, pourquoi Jean Pierre il est en train d’étrangler son pote sur cette photo. Ah ouais. C’était lui le tueur. Bon ben pas la peine que je regarde la série hein. »  (N.B. : J’ai été responsable d’un spoiler-photo la semaine passée et je m’excuse si quelqu’un en a été victime. Je m'en veux encore aujourd'hui et me flagèle comme je le mérite. Pour ma défense, dès que je m’en suis rendu compte, j’ai changé la photo. Parce que je suis un mec bien.)

Enfin il y a le plus énervant de tous, le "Spoiler-sans-en-être-un." aussi appelé le "Je-veux-pas-vous-spoiler-mais..." « Ohlala, je viens de voir le final de True Blood, je veux rien dire mais putain, je suis dégouté qu’il soit mort. Je sais pas comment Sook' va survivre à ça. » SI TU VEUX RIEN DIRE, BAH... DIS RIEN CONASSE  !!  Je peux comprendre que tu avais le besoin de partager ce que tu ressentais sur le moment mais si tu peux pas te retenir, va sur un putain de forum et poste un message en précisant, avant d’aller plus loin, que tu vas spoiler le show. Conasse.

team boobs

Dans GOT, je suis #TeamBoobs.

Le pire c’est que t’as toujours un vieux gars qui demande « Pourquoi, il se passe quoi, qui meurt ? » Les gens qui lisent les résumés des épisodes avant de les voir, je les comprends pas. Tu sais, ils attendent la diffusion en France mais vont voir six mois avant ce qui va se passer sur internet. Le pire étant cette fierté qu'ils éprouvent à savoir "ce qui va se passer ensuite, avant tout le monde". Si tout ce qui les intéresse c’est qui meurt, ou qui couche avec qui, ils ont même pas à regarder les épisodes hein, juste à lire le résumé de la série sur Wikipedia. Faut dire que je comprends même pas les gens qui regardent le trailer d’un épisode, qu’ils vont de toute façon, regarder. Sérieux mec, si tu vas regarder l’épisode, pourquoi tu veux te gâcher les surprises et surtout perdre une minute de ta vie à regarder un teaser. Je sais pas, un trailer ça existe pour te donner envie, pour te donner une idée de ce que tu vas voir. Si tu as déjà envie de voir la suite, what's the point ?

Enfin je voudrais m'adresser aux réalisateurs, producteurs,et autres scénaristes de série télé. Et je sais qu’ils sont nombreux à me lire. (Hi Shonda, Ryan, Dan, how are you guys ?) Les mecs, une série, c’est pas juste un season finale. Vous avez pas le droit de faire une série super chiante pendant 11 épisodes (aussi « intelligente » et subtile soit-elle) pour avoir un truc énorme seulement pendant le final. Et oui, The Walking Dead, c'est de toi que je parle. Sincerely yours, tous les fans de série télé.

Lori

Ce qui m’intéresse dans TWD, c’est pas les problèmes hormonaux de Lori, c’est les zombies hein.


 



Fin »